Les déclarations du Maire

 

Bienvenue dans la page des déclarations du Maire

Jeudi 22 novembre 2018

Discours prononcé par Jérôme Joannet en début de séance extraordinaire du conseil municipal du 22 novembre 2018

"Chères Bellerivoises, Chers Bellerivois,
Chers Elus, Chers collègues,

C’est un jour très particulier pour moi, un jour que je redoutais de vivre tant il est chargé d’émotion tant il est rempli de contradictions.
C’est une bonne chose que le législateur dans le cadre des lois de modernisation de notre organisation territoriale oblige les communes d’un même territoire à travailler ensemble et à se poser des questions sur la cohérence de leur action et la mutualisation de leurs moyens.
C’est une bonne chose que notre agglomération tienne à relever ce nouveau défi surtout dans le domaine de la promotion touristique de notre territoire et je considère qu’il s’agit là d’un vrai levier pour son développement touristique et économique,
C’est donc une bonne chose que notre agglomération se dote dans quelques semaines d’une  nouvelle société publique locale qui sera chargée de la promotion touristique et de la gestion et l’exploitation des principaux équipements touristiques et de loisirs présents sur notre territoire communautaire.

Notre agglomération me propose de prendre la Direction de cette nouvelle société et me demande de poursuivre l’action pour laquelle j’ai choisi il y a maintenant 18 ans de venir m’installer ici, dans notre bassin de vie. C’est un nouveau défi que je ne peux refuser tant il s’inscrit dans mon projet professionnel et tant il me donne l’occasion d’apporter à notre territoire ce que je sais peut-être faire le mieux, à savoir le promouvoir.

Oui mais voilà, Ce nouveau défi professionnel m’oblige à faire un choix.

///
Le choix de quitter mes fonctions de Maire parce que la Loi est ainsi faite qu’elle m’interdit de concilier mes deux passions, celle de mon métier et celle de prendre des décisions pour le développement de ma commune et pour le bien de ses administrés.
Cruel paradoxe de cette histoire, en même temps qu’elle me permet d’être un ambassadeur de notre territoire, elle m’interdit d’être le premier VRP de ma commune.
C’est donc avec un poids énorme sur le cœur que je démissionne de mon mandat de Maire tant je suis  persuadé de pouvoir apporter encore beaucoup à notre ville.

Et puisque je ne peux pas être le premier VRP de ma commune, j’ai pris la décision d’en être le 20ème  et de rester au sein de cette équipe municipale en tant que conseiller municipal pour continuer avec vous ce que nous avons commencé. Que celui qui veut condamner  ou juger cet engagement citoyen et gratuit pour Belle rive me jette la première pierre.

Je quitte  mon mandat de Maire serein et confiant. J’ai le sentiment d’avoir accompli ma mission et de n’avoir trahi aucun des engagements pour lesquels vous m’avez accordé votre confiance. Belle rive a retrouvé son attractivité et une place de choix dans notre agglomération. Elle voit se concrétiser en ce moment même et sur son territoire des projets d’intérêt communautaire comme elle n’en n’avait pas vu depuis la création du Plan d’eau et du Centre Omnisports sous Pierre Coulon.

Ces Belles rives d’Allier et la rénovation de toute la rive Gauche, c’est le nouveau visage de notre ville et un marqueur des nouvelles ambitions que l’on doit porter pour Belle rive, dans chaque projet d’aménagement urbain et dans chaque projet de développement.

C’est difficile pour moi et très frustrant, vous l’imaginez bien, de ne pas pouvoir choyer et protéger les belles rives d’Allier au moment de leur éclosion. Mais j’ai une entière confiance dans cette équipe et je sais que la relève est prête à terminer le boulot.

Mais il serait encore plus frustrant que l’on résume ce mandat à un seul projet. Et c’est ce que je crains pour être très honnête avec vous.

Alors comment résumer notre action depuis 5 ans sans être trop long et sans vous abreuver de trop longs discours. Je me suis poser cette question quelques nuits et à vrai dire toutes les nuits de cette dernière semaine.
Et la solution que je vous propose, elle est à l’image du pragmatisme qui nous caractérise, de notre ADN comme le dit si bien François. Alors, J’ai fait le choix des actes plutôt que celui des belles paroles.

En route pour un aperçu du nouveau visage de Belle rive.

Une baisse sans précédent des dépenses de fonctionnement d’1 million d’euros sur le mandat,
la baisse des taux communaux de la fiscalité locale et 0 % d’augmentation depuis, 
aucune augmentation du coût des services publics gérés par la commune ( l’eau potable, le repas à la cantine, l’accès à la culture et au sport… ),
l’arrivée de La Boucherie, Intersport, la nouvelle coque de St Maclou, le moulin de paiou, les cabinets d’osthéopathes dans nos cœurs de vie, le cabinet d’expertise comptable 4G, le plus gros Cabinet juridique de l’Allier Truno et Associés, Car wash, coco fleur, l’auto école stop and start, la concession Hervier, l’APAMP, Burger King, l’Espace culturel Leclerc, le tout nouveau magasin de jouet Leclerc, l’agrandissement de Fleurus notre fleuron avec une nouvelle chaine de production à Belle rive cette fois et non pas dans le cantal.
Pour un total de 350 emplois directs créés en 4 ans sur notre ville ;
un distributeur automatique, un relais de poste urbain devant la Mairie,

Les entrées de ville à Champ Roubeau, le rond-point de Monzière, au creux-véry et le long de l’avenue du général de Gaulle,
l’allée Baugnies et l’allée Dumont, la rue du creux véry,
la rénovation et l’enfouissement de nos réseaux
le plan de rénovation de l’éclairage public,

La charte d’urbanisme,
les plans d’entretien et de nettoyage, le passage au zéro phyto, la convention avec la Fredon, l’hydromulching au cimetière,
le carré militaire,
la réhabilitation de la résidence du golf,
l’harmonisation du mobilier urbain sur la commune et le remplacement des bancs, des poubelles, des abribus, des panneaux de signalétique directionnelle, le mobilier d’information municipale
le déploiement prochain de la vidéo-protection,
le renforcement de notre police municipale
l’embellissement et l’entretien de nos espaces publics,
la révision du PLU et sa nouvelle zone d’activité tertiaire de Monzière,
le nouveau centre d’hébergement de l’Averpahm,
la nouvelle médiathèque,
coup de projecteur, légende d’automne, la fête au château,
la halle multi-activités, le forum des associations, la bourse des jeunes talents,
la semaine du handicap, l’épicerie solidaire, la nouvelle cuisine solidaire, la ruche qui dit oui, la cantine le mercredi, les temps d’activités périscolaires gratuits, l’ouverture d’une classe des tout-petits à jean Zay, plus d’inscriptions scolaires dans les 4 écoles de la ville,
la rénovation de l’école Burlot, l’accueil du mercredi, croc vacances pendant toutes les vacances,
une médiatrice communale, l’orchestre européen des jeunes Wind Académy,  le repas des aînés,  le village de noël

Voilà c’est ça le fruit de votre engagement, cher Collègue,
C’est ça le bilan de notre action au quotidien, au plus proche des préoccupations de nos administrés,  pour redonner confiance à tous les acteurs de cette ville.

Et la confiance elle est bien là,  je le constate tous les jours dans chacune de vos attitudes lorsque l’on se lance un nouveau défi et que l’on est prêt à le relever, à travers chaque nouveau projet,
Elle est présente dans l’intérêt grandissant des investisseurs pour notre ville,
Elle se révèle lorsque nos partenaires nous font confiance à leur tour, qu’ils soutiennent nos initiatives par des subventions (merci à l’ETAT, la Région, au Département, et à notre Agglomération)
qu’ils investissent massivement sur tous nos projets ( merci à L’agglomération pour les belles rives d’Allier, merci aux bailleurs sociaux pour la rénovation de notre habitat collectif )
ou bien encore qu’ils nous conseillent et nous encouragent

ET Comme tout un symbole, le Comité National du Fleurissement vient de nous attribuer notre troisième Fleur aujourd’hui même.

Mais il est une confiance encore plus importante à mes yeux, c’est celle que les administrés accordent à l’action publique et à la parole politique.
Et bien j’ai cette faiblesse de croire qu’à Belle rive, alors qu’elle est bien mal menée un peu partout en France, cette confiance, elle est retrouvée.
Ca tient à une chose assez simple,  de dire ce que l’on va faire et de faire ce que l’on a dit.
Et bien tout ce que l’on a fait sur ces 5 années, sans exception,  c’est écrit dans ce programme et c’est ce que les Bellerivoises et Bellerivois ont choisi.

C’est pourquoi je tiens à les remercier une dernière fois de la confiance qu’ils m’ont accordée et que j’espère du fond du cœur ne pas les avoir déçu. C’est ce qui compte le plus pour moi.

Un Merci tout particulier à ceux, nombreux, qui m’ont adressé un petit mot de soutien et d’encouragement.

Un grand Merci à tous pour ces moments de bonheur et tous ces échanges partagés au service de notre ville.

Au revoir et à bientôt."

Jérôme Joannet

///

 

Jeudi 22 novembre 2018

Discours prononcé par François Sennepin, élu nouveau Maire de Bellerive en séance extraordinaire du conseil municipal du 22 novembre 2018.

"Chers collègues élus,
Chers Bellerivois, chères Bellerivoises,

Je voudrais au nom de toute cette équipe te remercier cher Jérôme pour ton engagement, ton action, toutes ces idées, toute cette énergie et surtout cette vision que tu as eue et que tu as apportée pour notre Bellerive.
Tout cela aujourd’hui t’honore et je pense que tu peux et tu dois être fier du chemin parcouru en 4 ans, les Bellerivois me le disent, les Bellerivois nous le disent… Bellerive a changé, la ville résidentielle et son label que tu as imaginé sont aujourd’hui devant nous.

Comment résumer et imager la méthode Jérôme Joannet ?

lire la suite ///

Si vous me permettez un trait d’humour dans mon propos et dans ce moment si important pour notre commune… la méthode Joannet en politique locale, c’est un peu comme la méthode Moneyron pour la kinésithérapie. On a le sentiment que c’est pareil, mais pas du tout, la méthode est unique et surtout, elle est terriblement efficace.

Que je ne regrette pas d’avoir en 2014, au moment de cette campagne électorale, alors que nous étions tous les deux candidats : écouter, discuter, échanger et enfin partager ta vision pour notre commune.
Que je ne regrette pas de t’avoir suivi dans ton projet, de l’avoir porté avec toi et d’avoir accepté ensuite de travailler main dans la main ensemble… et cela dans la plus grande confiance.
Que je ne regrette pas :
A titre personnel, cela m’a permis de partager, de vivre, de m’imprégner de la méthode Joannet… C’est, pour moi, une belle, une riche expérience humaine.
A titre collectif, au-delà de tous les projets que tu as initiés à travers cette vision pour notre commune et notre territoire, je ne retiendrai que le plus important… Les Belles Rives d’Allier, ton projet, ta vision… c’est une certaine idée de la vie locale et du développement touristique autour de notre plan d’eau.
Ce magnifique projet dont nous avons tant parlé est aujourd’hui en phase de réalisation. Nous sommes aujourd’hui dans la phase des travaux, c’est un chantier pharaonique pour un projet ambitieux. Ne nous y trompons pas, c’est le plus gros projet, depuis des décennies, sur notre rive gauche avec ses plus de 20 millions d’euros d’investissement. Au-delà des paroles, demain les Bellerivois et tous les amoureux de notre plan d’eau auront devant les yeux, les actes.
Ce projet, tu l’as partagé avec le président de la Communauté d’agglomération, tous les élus communautaires et comment ne pas y adhérer. J’ai suivi exactement le même cheminement, la même démarche en 2014 lors de nos discussions de précampagne… en ponctuant mon propos d’un « ouhaou » et en me disant au fond de moi… tout cela pour notre Bellerive !

Alors aujourd’hui, tu quittes ta fonction de maire et tu me donnes, et vous m’avez donné chers collègues, ce soir, comme nous le disons communément, les clés du camion…

Au-delà d’être très honoré, j’ai une pensée, ce soir, pour toutes les électrices et les électeurs qui ont glissé dans l’urne le bulletin Jérôme Joannet et son équipe en mars 2014. Ce message, chères Bellerivoises et chers Bellerivois vous est directement adressé. Certes, si Jérôme quitte sa fonction, parce que la règle, parce que la loi nous l’imposent, cependant il ne quitte pas l’équipe.

Cela veut dire beaucoup, il sera toujours à nos côtés, avec nous, bienveillant sur la bonne marche et la bonne mise en œuvre du projet pour lequel vous nous avez élus.

Pour cela, cher Jérôme, au nom de notre équipe et de tous les Bellerivois, je m’en fais l’écho ce soir… Encore merci.
Je continuerai cette action en total accord et en toute confiance comme nous l’avons toujours fait avec toi et toute notre équipe. Nous avions passé un contrat avec les Bellerivois en 2014, ce contrat sera respecté, c’est non seulement un engagement, mais c’est un devoir !

Je poursuivrai, nous poursuivrons, notre action afin de faire de Bellerive une ville bienveillante pour tous ses habitants.

Bellerive la bienveillante en matière d’emplois : les emplois passent par le développement économique donc soit par les entreprises déjà sur notre territoire, soit par la venue de nouveaux entrepreneurs… pour rappel, 300 emplois créés à Bellerive en 4 ans. A nous de persévérer dans cette démarche conquérante avec des projets ambitieux sur le plan économique dans notre ville.

Bellerive la bienveillante pour les plus fragiles d’entre nous : continuer dans cette démarche innovante d’aider et non plus d’assister. Exemple avec la logique de notre épicerie solidaire et cette belle idée de permettre aux Bellerivois non seulement de consommer des produits naturels, mais en plus d’apprendre à les cuisiner. La cuisine est terminée et nous devons maintenant passer à la phase opérationnelle… donner les formations et le savoir.

Bellerive la bienveillante pour nos seniors : dans quelques jours nous allons partager le repas avec nos aînés que nous avons cette année ouvert à partir de 70 ans. Nous allons passer du temps tous ensemble dans un moment de convivialité et de plaisir partagé. Nous devrons demain affronter et apporter des solutions pour répondre au vieillissement de notre population : entre 2020 (demain) et 2030, les seniors de plus de 75 ans vont passer de 4 à 6 millions en France et il faut ajouter à cela 3% dans l’Allier. Nous devrons réfléchir demain, sans rien nous interdire, pour répondre aux besoins et aux attentes de nos ainés. Un chiffre : 80%  entre eux souhaitent rester à la maison le plus longtemps possible. A nous d’inventer, de déployer les services qui répondent à ces attentes.

Bellerive la bienveillante en termes de développement durable : à l’heure où l’environnement est devenu une question cruciale, notre commune, votre commune s’est déjà engagée dans une démarche ambitieuse, le 0 phyto. La préservation de notre environnement, c’est l’affaire de tous, nous le voyons tous les jours devant nous ou à travers l’actualité. A nous de convaincre, demain, et de faire passer le message en organisant par exemple des actions citoyennes et de sensibilisation.
Bellerive la bienveillante pour notre cadre de vie : cette ville en 4 ans a changé, notre cadre de vie a changé. Il règne désormais dans notre commune une harmonie, de couleurs, de mobiliers, une logique, une stratégie et une organisation autour de nos cœurs de vie. Concrètement pour organiser, dans le futur, ces cœurs de vie, nous devrons faire des acquisitions foncières pour préparer notre ville aux enjeux de demain et notamment en matière de service commerçants pour nos habitants.

Bellerive la bienveillante pour les familles et nos enfants : toutes les familles sont soucieuses du cadre de l’enseignement de leurs enfants. Un cadre favorable, moderne avec des outils et des structures appropriés qui facilitent les acquis, qui facilitent également le travail de nos enseignants en rendant leur cadre de travail plus favorables. Ce sont, demain, des projets à développer autour de notre école avec notamment, pourquoi pas, l’idée d’un parc en cœur de ville.

Bellerive la bienveillante pour  les contribuables : nous avons baissé les impôts en 2014. Cela n’est pas une lubie d’élu, mais il faut plutôt le voir comme un tremplin au développement démographique de notre ville. Et je pense, au vu des résultats dans nos écoles, que les choses fonctionnent. A l’heure ou nos concitoyens sont de plus sensibles à la fiscalité et aux charges, nous avons choisi le bon chemin. Le développement de la démographie, c’est l’essence du moteur de la collectivité. La logique est simple en maîtrisant ou en baissant la fiscalité, nous attirons d’avantage de nouveaux habitants… CQFD.

Jérôme, comme je sais que tu es très attaché aux valeurs de la terre, je vais terminer mon propos avec une référence à la terre…
Tu as creusé un sillon dans lequel tu as développé les premières pousses de la culture des projets… A nous tous, tous ensemble, de les faire encore et encore grandir.

Je vous remercie de votre attention."

François Sennepin, Maire de Bellerive-sur-Allier

///

 

 

 

Lundi 19 novembre 2018

Lettre de Jérôme Joannet, Maire de Bellerive-sur-Allier, adressée à  tous les Bellerivois et distribuée les 19 et 20 novembre 2018

 

"Je tiens à ce que vous soyez les premiers informés de ma démission qui sera officialisée au Conseil municipal du 22 novembre prochain. Vous comprendrez, à travers ces quelques lignes, les raisons de mon choix et serez rassurés sur l’avenir de Bellerive" [lire la suite

Archives

///

  • Lundi 16 novembre 2015 :  "Suite aux événements tragiques qui ont endeuillé notre pays, la Ville de Bellerive appliquera les mesures de sécurité édictées sur le plan national dans le cadre de l’état d’urgence. J’ai demandé, dans un premier temps, aux écoles de Bellerive d’annuler toutes les sorties prévues pour des spectacles, des visites de musées ou des manifestations culturelles entre le 16 et le 22 novembre. Nous vous remercions par avance pour votre compréhension. Au-delà de ces mesures d’urgence dont nous vous tiendrons informés sur cette page, je tiens à exprimer au nom de tous les Bellerivois notre soutien aux familles des victimes de ces actes de barbarie inqualifiables. Les personnels de la Ville de Bellerive qui le souhaitent et les élus se rassembleront sur le parvis de la mairie pour observer à midi la minute de silence dans le cadre des journées de deuil national."
    Jérôme Joannet, Maire de Bellerive-sur-Allier
  • Retrouvez l'intervention de Jérôme Joannet dans le procès-verbal de la séance du conseil municipal du 30 mars 2014.
  • Intervention de Jérôme Joannet lors de l'inauguration de O SOURCES DE NOEL, le 19 décembre 2014

///

ça m'interesse aussi :

mise en page
infos Plus Img

Mairie de Bellerive-sur-Allier
12 Esplanade François-Mitterrand 03700 BELLERIVE-SUR-ALLIER
Tél : 04 70 58 87 00 ou par courriel

Réagissez à l'article

Vos réactions

Il n'y a pas de réaction


Dernière Minute

  • Aller à  l'école

    Grève du 14 décembre : lire l'actualité

    Lire la suite